mercredi 20 janvier 2016

L'adoption tardive

L’adoption d’un enfant.... Véritable aventure humaine qui demande une réflexion approfondie. Si certaines adoptions sont une parfaite réussite, d’autres entraînent une intégration dans la famille plus compliquée. Alors, comment peut-on faciliter l’intégration d’un enfant au passé différent et bien souvent inconnu de la famille adoptive ?

Pour entreprendre cette enquête, j’ai choisi d’interroger des personnes issues d’une adoption tardive. Je voulais leur donner la parole pour comprendre ce qu’ils vivaient de l’intérieur.

L’analyse des propos recueillis démontre que l’intégration dans la famille de ces enfants s’est effectuée sans problèmes majeurs. Ils ont manifesté une capacité déroutante à s’intégrer dans leur famille adoptive. Mais cette réussite ne tombe pas du ciel ; c’est un travail au quotidien. Les facteurs contribuant à l’intégration dans la famille passent par la préparation, l’approbation de l’enfant, par l’aptitude des parents adoptifs, par la faculté de résilience chez l’enfant, par l’appui de professionnels en cas de difficultés. Enfin, le temps est également important pour laisser l’enfant s’adapter à son nouvel environnement.


Cliquez sur le lien ci-dessous pour télécharger ce mémoire.

Mémoire d'Estelle Dini

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire